webleads-tracker

Petit-déjeuner AKOYA : 1ère édition !

No Comment yet 27 mars 2014 par dans Capital Humain

Le 21 janvier dernier, AKOYA Consulting avait donné rendez-vous à une trentaine de professionnels de la fonction RH pour venir échanger autour d’un petit-déjeuner dans un appartement privé, loué pour l’occasion.

Au travers des témoignages de deux intervenants prestigieux, l’événement a permis d’aborder ensemble la problématique de la Performance du Capital Humain.

Le petit-déjeuner a débuté par une introduction sur la vocation d’AKOYA Consulting. Depuis trente ans, à travers les médias, on a surtout entendu parler de l’Homme dans l’entreprise à travers les drames industriels et le développement de la souffrance au travail. Cet état de pressurisation du Capital Humain, dû à une recherche effrénée de performance financière, a mené à une gestion mécaniste des hommes et femmes de l’entreprise. Partant de ce constat, les fondateurs d’AKOYA Consulting ont développé une approche permettant de réconcilier performance économique et performance sociale.

Suite à cette introduction, la parole était donnée à Anne Dury, Global Business HR chez Sanofi.

« Il faut être capable d’anticiper, il faut être stratégique ! »

Mme Dury est à l’origine de la mise en place du Strategic Workforce Planning, premier programme de planification des ressources à l’échelle européenne au sein du laboratoire.

Un des objectifs du Workforce Planning (SWP) est de connaître précisément les métiers et les compétences de demain afin de mieux gérer les populations de l’entreprise dans leur intégralité, et d’orienter plus efficacement les collaborateurs, pas toujours bien informés, entre autres, des possibilités de mobilité qui leur sont offertes en interne.

A partir d’une segmentation fine de la population, le SWP propose d’analyser quantitativement les évolutions démographiques d’une part, et d’anticiper qualitativement les besoins en compétences en lien avec les Business Leaders d’autre part. Grâce à ces deux volets, l’entreprise dispose d’une « photo » des écarts futurs et peut anticiper en mettant en place des plans d’action correctifs.

Au cours de son intervention, Mme Dury a mis l’accent sur l’une des vertus du SWP : la synchronisation du temps humain et du temps financier. La mise en place d’une telle action au sein du groupe pharmaceutique a permis de réunir professionnels des RH, de la stratégie et de la finance ; et de les fédérer autour d’un projet commun.

« Lier performance économique et performance sociale »

Le second échange proposait d’aborder les questions d’absentéisme en compagnie d’Anne-Sophie Godon, directrice Nouveau Services et Prévention chez Malakoff Médéric. En tant que caisse de retraite complémentaire et assureur en santé et prévoyance pour plus de 200 000 entreprises, Malakoff Médéric dispose d’une très importante base de données qui lui a permis de constater ces dernières années une augmentation de l’absentéisme.

Les résultats des tests de Malakoff Médéric sont plutôt probants : en 2013, 34% des salariés ont été arrêtés dans l’année. Parmi eux, 16% déclarent avoir été exposés pendant des périodes longues à des facteurs de pénibilité physique ou psychique. Pour ces derniers, le travail est donc directement relié à leur absence.

Les notions économiques sont indéfectiblement liées à l’absentéisme dès lors que l’on aborde la question de la performance : pour une entreprise de 1000 salariés, les absences représentent 40 ETP par an. Les coûts qui en résultent sont pour partie des coûts directs (intérim, heures supplémentaires), mais il existe également des coûts indirects plus difficilement quantifiables (coûts de traitement par les ressources humaines, satisfaction client, etc.). Sur ce point, AKOYA a pu accompagner trois des clients de Malakoff Médéric, et démontrer qu’une politique de prévention efficace améliore la performance (sur le paramètre absentéisme mais pas uniquement).

De manière générale, lier performance économique et performance sociale permet d’apporter des données chiffrées aux directions générales, et Mme Godon estime que les entreprises ont beaucoup d’enseignements à tirer en mettant en perspective leurs données.

Le premier rendez-vous d’une série d’événements

Suite au succès du premier événement, AKOYA a décidé de renouveler l’expérience. Sur le même format, d’autres rendez-vous sont à prévoir autour du Capital Humain, avec toujours ce même objectif de remettre l’homme au cœur de la stratégie de l’entreprise.

Restez à l’affut pour ne pas manquer le prochain !

L’équipe d’AKOYA Consulting.

TAGS :

écrire un commentaire

Your email address will not be published.This is a required field!

Archives