webleads-tracker

WEEKLY #145

No Comment yet 17 mars 2017 par dans Weekly
La sélection des contenus RH qui nous font réfléchir.

# FOCUS

L’« open congés payés », vous avez testé ?

C’est bien connu, un employeur qui privilégie l’équilibre vie pro-vie perso marque des points en termes d’attractivité et de rétention des talents. Certaines entreprises américaines à l’instar de Netflix ou LinkedIn l’ont bien compris et proposent à leurs employés la possibilité de prendre des congés payés de manière illimitée. Le bénéfice ? Plus de flexibilité, des employés reposés et engagés. Mais gare aux effets secondaires ! Discrimination, stress, culpabilité… En réalité, l’absence de règles n’engendre pas toujours les effets escomptés.
En savoir plus sur les effets secondaires de l’open congés grâce à la Wharton

# EN BREF

Farewell, congés parentaux…

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la ruée vers les congés maternité et paternité lancée – entre autres – par Google et Netflix est loin d’avoir entraîné toute l’économie américaine. Un sondage réalisé par la Society for Human Resources Management montre que la plupart des entreprises ont réduit la durée des congés pour les jeunes parents, et que peu proposent un congé parental rémunéré.
Suivez le guide pour les jeunes parents sur Bloomberg


L’ère du recrutement cognitif

Grâce à l’amélioration du ciblage, la personnalisation des contenus, ou encore l’analyse des profils et des sentiments, le recrutement cognitif engendre un gain significatif d’efficacité. Il semblerait cependant que les technologies avancent plus vite que la capacité d’adaptation des RH. En effet, selon un rapport Deloitte, seuls 15% des RH seraient prêts à entrer dans cette nouvelle ère.
Devenez un recruteur cognitif grâce à futurstalents.com


Paon, aigle, hibon ou colombe ?

Les tests de personnalités (plus ou moins sérieux) qui fleurissent sur Facebook ou dans les séminaires d’entreprise, peuvent prêter à sourire. Carol Anderson explique cependant que même les plus simplistes peuvent se révéler utiles. Encore faut-il les considérer comme un reflet déformant des personnalités d’une équipe et non comme un panel de stéréotypes dans lesquels enfermer les collaborateurs.
Dites oui aux stéréotypes éclairés avec TLNT

# BONUS

 Savoir admettre ses erreur

écrire un commentaire

Your email address will not be published.This is a required field!

Archives