webleads-tracker

Posts tagged " SWP "

Regards croisés sur le Strategic Workforce Planning (quatrième édition)

No Comment yet - 15 mars 2018 par dans AKOYA, Blog, Capital Humain

Télécharger les minutes de la rencontre du 24 octobre 2017.

Cette fois, nous n’allons pas vous faire l’affront de vous rappeler qu’Akoya Consulting est un cabinet de conseil en stratégie centré sur l’humain. Nous n’allons pas non plus vous réexpliquer en long, en large et en travers que le Strategic Workforce Planning est non seulement un sujet au cœur de notre métier quotidien mais également un sujet de cœur puisqu’il permet d’établir de véritables plans stratégiques humains sur la base du plan stratégique métier.

Non, tout cela vous le savez et vous savez donc pourquoi nous organisons tous les six mois une table ronde de professionnels RH qui travaillent de près ou de loin sur des sujets de Strategic Workforce Planning. Si toutefois vous souhaitiez vous offrir une session de rattrapage vous trouverez de plus amples informations sur nos médias, ici, ici ou encore .

Cette fois nous souhaitions plutôt vous présenter la nouvelle formule de notre table ronde et surtout Guillaume Lamothe dont nous avons fait la connaissance au gré de nos rencontres diverses et variées au sujet du Strategic Workforce Planning. Et nous l’avons vite remarqué. Il faut dire que Guillaume n’a pas tout à fait le profil classique RH. On peut même dire que nous nous sommes rapidement trouvé quelques points communs. Pour commencer, Guillaume est ingénieur. Ensuite Guillaume a commencé sa carrière dans l’industrie et dans le conseil en stratégie. Et enfin Guillaume s’est retrouvé propulsé dans le sujet du Strategic Workforce Planning dans un grand groupe.

Et on ne parle pas de n’importe quel groupe puisqu’il s’agit tout simplement d’AXA, troisième plus grand groupe d’assurance au monde (Forbes) qui compte près de 165 000 collaborateurs répartis dans 64 pays, et première marque d’assurance mondiale pour la 9ème année consécutive (source : https://www.axa.com/fr/newsroom/communiques-de-presse/axa-est-la-1ere-marque-d-assurance-mondiale-pour-la-9eme-annee-consecutive). Oui, avec ces chiffres, mettre en place un Strategic Workforce Planning exhaustif, robuste et pérenne en moins de 4 ans ressemble plus à un travail d’Hercule qu’à une routine de cadre supérieur. Et c’est pourtant ce défi que Guillaume a relevé avec brio de 2013 à aujourd’hui.

Autant vous dire qu’on a tout de suite eu plein de questions à lui poser. D’où cette volonté était-elle partie ? Par quoi avait-il commencé ? Comment s’y était-il pris pour le déploiement ? Quels outils avait-il mis en place ? Bref, tout un tas de questions qu’un expert du Strategic Workforce Planning se pose naturellement. Et on a trouvé qu’il était un petit peu égoïste de garder ses réponses pour nous.

Alors nous avons demandé à Guillaume s’il accepterait de nous faire le plaisir de témoigner lors d’une table ronde et de partager sa riche expérience avec des responsables RH venus d’autres groupes. Ce qu’il a accepté sans tarder.

Que vous ayez ou non pu assister à cette table ronde, en voici les principaux échanges. Nous vous souhaitons d’y trouver autant d’enseignements qu’en ont déniché les participants de cette 4ème édition.

Nous en profitons pour préciser, si cela n’avait pas été clair, que Guillaume et AXA ne sont pas (encore) clients d’Akoya. Tout soupçon d’autopromotion est donc à exclure d’office.

Bonne lecture !

Télécharger les minutes de la rencontre du 24 octobre 2017.

WEEKLY #179

No Comment yet - 8 décembre 2017 par dans Weekly
La sélection des contenus RH qui nous font réfléchir.

# FOCUS

Ils m’ont remplacé par R2D2

Selon le dernier rapport de McKinsey, robotisation et intelligence artificielle devraient impacter 60% des métiers d’ici 2030, y compris parmi les cadres. Mais pas de panique : à la clé, des créations d’emploi significatives, et des reconversions professionnelles massives, notamment vers des secteurs tels que la santé ou l’art. Pour une transition fluide, l’engagement politique pour la formation et la flexibilité du marché du travail est néanmoins indispensable – notamment dans les pays développés, où les salaires élevés impliquent davantage la suppression de postes automatisables.
Diagnostic complet d’une transition imminente sur Usine Digitale

# EN BREF


Se méfier de l’eau qui dort

Les millennials, plus orientés profits qu’ils n’y paraissent ? C’est ce que l’étude menée par Kantar et American Express met en évidence. S’ils arrivent, sans surprise, avec des attentes telles que l’autonomie, la créativité ou le besoin de sens, leur ambition à devenir PDG est réelle pour 61% d’entre eux. 39% déclarent même qu’ils privilégieraient le profit au bien-être de leurs salariés !
Rencontrez votre futur manager avec Les Echos


 C’est moi qui pilote

En pleine crise des talents, le Strategic Workforce Planning s’impose comme la solution pour anticiper les enjeux de demain. Mais qui doit en avoir la charge ? Si le SWP doit rester détenu par le business, dans les faits les opérationnels manquent souvent de temps. Aux RH donc de prendre le sujet à bras le corps, créer des postes dédiés ou faire appel à des consultants extérieurs (nous ?).
Prenez possession du SWP avec HR Magazine


Génie, fais de moi…

Nombreux sont les dirigeants qui souhaitent trouver le haut-potentiel qui leur offrira succès et pérennité. Seulement, identifier et développer la perle rare demande une méthode adaptée. Commencez par en dresser le portrait-robot. Une fois trouvée, formez-la avant de l’envoyer sur le terrain et donnez-lui les moyens de développer ses idées en l’entourant par exemple d’une équipe dédiée
Trouvez le salut avec DDI World

 # BONUS

[INFOGRAPHIE] Travail et économie

 

WEEKLY #167

No Comment yet - 18 septembre 2017 par dans Weekly
La sélection des contenus RH qui nous font réfléchir.

# FOCUS

Tar’ ta gueule à la récré !

Chez Akoya, quand on tombe sur un article de la HBR qui martèle la nécessité d’anticiper les besoins en effectifs et en compétences, ça rappelle ce moment où le type le plus cool du collège prend votre défense dans la cour de récré. Au-delà des éléments que vous connaissez déjà grâce à nos tables-rondes, quelques axes de travail à retenir de cette tribune : concentrer les talents sur les métiers qui permettront à l’entreprise de se différencier sur son marché ; développer sa capacité à cartographier les expertises internes ; adopter une approche volontariste pour combler les écarts identifiés.
Devenir le king de la récré grâce à la HBR

# EN BREF


L’IA nous sauvera

Une étude sur l’intelligence artificielle s’inscrit en faux contre l’idée que les robots vont nous piquer nos boulots. Au contraire, l’IA a permis à 80% des entreprises qui la pratiquent de créer des emplois. Et l’on apprend que c’est l’Inde qui mène la marche des automates. Bémol, même si l’IA soutient l’évolution des cadres sup’, ses conséquences sur les populations les moins formées restent incertaines.
Retrouver l’étude de CapGemini sur l’Usine Digitale


 Femmes de pouvoir

La direction de Covéa et son récent réseau de femmes Cov&elles, soutiennent ces dernières dans l’accès à des postes à fortes responsabilités. Covéa fait déjà figure d’exemple avec 64% de femmes dans ses effectifs, mais seulement 32% occupent des hautes fonctions… Pour y pallier, Cov&elles se concentrera en 2018 sur le mentorat interne et l’accueil d’intervenants extérieurs.
S’inspirer des bonnes pratiques de Cov&elles dans Capital


Maman, je peux venir avec toi au travail ?

Vos jeunes pros sont très mobiles et disponibles. Mais vos employés pères/mères de famille rechignent à s’éloigner trop longtemps… Employeurs, pour retenir vos talents sur le long-terme, misez sur la flexibilité : adaptation des horaires, télétravail… il est même possible d’emmener ses enfants au bureau !
La mode est au flex sur Personnel Today

 # BONUS

[VIDÉO] Mon bureau c’est mon bateau
(ou comment travailler sous antiémétiques)

Regards croisés sur le Strategic Workforce Planning (troisième édition)

No Comment yet - 13 avril 2017 par dans AKOYA, Blog, Capital Humain

Télécharger les minutes de la rencontre du 23 mars 2017.


Le Strategic Workforce Planning, chez Akoya, c’est un sujet de cœur.

Cœur métier d’une part parce que c’est l’une de nos expertises fortes qui met en œuvre un certain nombre de compétences clés du cabinet : HR Analytics, compréhension des enjeux métier, analyse des compétences, ou encore structuration de projets pour ne citer que les plus immédiats. Mais sujet de cœur aussi parce que ceux qui nous connaissent le savent bien, nous avons pour ambition de faire des DRH de véritables bras droits des Directions Générales, au même titre que les Directions Financières ou Marketing. En cela le Strategic Workforce Planning est le point de départ idéal pour appuyer, de manière chiffrée et structurée, la stratégie RH d’une entreprise. C’est pourquoi nous avons créé le Club des Strategic Workforce Planners, afin de permettre aux RH d’entreprises d’horizons divers de se rencontrer, d’échanger et de partager les bonnes pratiques en la matière.

Le 23 mars dernier avait lieu la 3ème édition de la table ronde semestrielle de ce club ouvert à tous. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en un peu plus d’un an, le sujet a fait un bon bout de chemin. Lors de la première édition, les RH présents se posaient principalement la question des modalités de mise en place d’un exercice de SWP. Qui doit-on mettre autour de la table ? Comment gérer les données ? Quelles sont les étapes clés ? En somme, comment initier le SWP. 6 mois plus tard, en octobre dernier, les préoccupations avaient déjà évolué. Une fois mon premier exercice lancé, comment le traduire en actions concrètes ? Comment faire évoluer les compétences sur la base de mon diagnostic ? Comment coordonner les différents centres d’expertise RH à la suite de l’exercice ? On se posait alors la question de la mise en musique des conclusions.

 

Et visiblement depuis la dernière table-ronde les choses ont encore bien progressé. Après de premiers exercices fructueux, convaincus de la pertinence de poursuivre sur la même voie, la question que se sont posée les RH présents était celle de la pérennisation de l’exercice. Ebt au sein de cette thématiques, plusieurs sujets ont été abordés.

En premier lieu les aspects liés au processus, et plus particulièrement à sa gouvernance et à son timing. Comment faire en sorte d’être aligné avec les autres processus stratégiques du groupe ? Quelle gouvernance mettre en place pour ce processus impulsé par les RH certes, mais hautement stratégique et impactant pour le métier ?

Ont ensuite été abordées les questions d’outillage. Le SWP comprend en effet un certain nombre d’étapes de modélisation et la pérennisation d’un tel processus, nécessitant, en plus, des niveaux multiples de consolidation apparaît périlleuse avec un simple outil Excel. Quelles sont les fonctionnalités recherchées ? Comment procèdent les plus avancés en la matière ? Autant de questions qui ont trouvé leur réponse dans nos échanges.

Et pour finir, et parce que nous savons bien que nous n’en sommes qu’au début, et que mille sujets restent à explorer, certains ont partagé leurs initiatives naissantes en matière d’utilisation de la data science dans le cadre de la modélisation des besoins en effectifs. Nous avons donc hâte d’avoir leurs retours d’expérience lors de nos prochains échanges.

Vous l’avez compris, les échanges de cette table-ronde ont été très riches. Nous avons tout mis en œuvre pour vous en synthétiser la substantifique moelle dans ce compte-rendu dont nous vous souhaitons bonne lecture. Et si d’aventure, vous souhaitiez clarifier un point, vous inscrire à la prochaine édition ou, si vous ne pouvez pas attendre et voulez nous faire part d’une interrogation tout de suite, n’hésitez pas à nous faire signe à l’adresse suivante : swp@akoyaconsulting.com.


Télécharger les minutes de la rencontre du 23 mars 2017.

WEEKLY #131

No Comment yet - 2 décembre 2016 par dans Weekly
La sélection des contenus RH qui nous font réfléchir.

# FOCUS

We ♥ marketing

Selon l’auteur et speaker américain Mark Schaefer, les RH auraient tout à gagner à s’inspirer plus largement des stratégies éprouvées de longue date dans le marketing. En effet, recruter les meilleurs candidats dans un contexte de guerre des talents n’est pas si différent que d’attirer de nouveaux clients sur des marchés ultra-compétitifs. Entre autres initiatives inspirantes, et facilement déclinables en RH, nous retenons l’idée de permettre aux candidats d’appeler directement des employés volontaires au sein de l’entreprise. Digital ou pas, un échange humain vaut décidément mieux qu’un formulaire.

# EN BREF

Engagez-vous, rengagez-vous ils disaient…

L’importance de la reconnaissance des salariés n’est plus à démontrer. Pourtant, les pratiques en la matière sont archaïques : seuls les résultats, la hiérarchie et l’ancienneté comptent, négligeant les efforts du salarié. De plus, le désintéressement des comités d’entreprises à ce sujet ne fait qu’accroître le sentiment d’injustice des salariés, et celui d’impuissance des RH…


Le stress, c’est comme le cholestérol…

… il y a le bon et le mauvais ! C’est un fait : trop de stress amène au désengagement, voire au burnout. Pourtant, on a tous intuitivement l’impression qu’un peu de pression nous est parfois bénéfique et nous fait donner le meilleur de nous-mêmes… Et ce point d’inflexion s’appelle la courbe de Yerkes-Dodson.
Transformez votre stress en énergie sur Fast Company


Adopteunchomeur.com

Organisé à Paris, le premier « Hackathon emploi » s’est tenu les 18 et 19 novembre. L’évènement proposait des solutions innovantes au service de l’emploi. Quatre défis étaient proposés comme « trouver un emploi près de chez soi » ou « prouver qu’il n’y a pas d’âge pour s’orienter ou se réorienter ». Un jury s’est réuni pour élire les projets les plus novateurs répondant au mieux à chaque défi.
Retrouvez le compte-rendu dans l’Usine Digitale

# BONUS

[TABLE RONDE AKOYA] Strategic Workforce Planning


Regards croisés sur le Strategic Workforce Planning (deuxième édition)

No Comment yet - 1 décembre 2016 par dans AKOYA, Blog, Capital Humain

Télécharger les minutes de la rencontre du 11 octobre 2016.


Le Strategic Workforce Planning (SWP) progresse au sein des entreprises, c’est un fait. Les groupes experts en la matière travaillent d’ores et déjà à la mise en place de plans long terme de recrutements et de développement de compétences, tandis que le déploiement se poursuit dans d’autres structures moins rompues à l’exercice. Et les dernières organisations démunies d’un tel outil de planification sont enfin en train de mener leurs premiers pilotes.

Plus répandu, le SWP n’en reste pas moins source de nombreuses questions reflétant chacune ces différents niveaux d’avancement. C’est à partir de ce constat que nous avons organisé le 11 octobre 2016 la deuxième table-ronde de l’année sur le sujet, toujours selon le même principe : un petit groupe de pratiquants ou néophytes se retrouvent dans un lieu convivial et prennent le temps d’échanger sur les pratiques des uns et des autres dans un souci de progression collective.

Au premier rang des préoccupations revient la question récurrente de la mobilisation des parties prenantes et plus particulièrement du métier. Tous les RH semblent avoir entériné le fait que le SWP était tout sauf un exercice purement RH, et que son succès passait par une nécessaire mobilisation de l’ensemble de la communauté des managers. Mais pour autant, trop souvent entend-on des RH éprouvant encore des difficultés à obtenir une véritable implication des responsables opérationnels (sans même parler de la question budgétaire liée à la mise en place de l’exercice). Il semble toujours compliqué de convaincre de la nécessité d’un SWP alors que plus personne n’envisagerait de remettre en cause le caractère indispensable d’un plan financier à moyen terme ou d’un brand plan… La piste la plus solide pour contrer cette situation semble être de procéder par étape : (1) convaincre le métier avec un pilote réussi et (2) déployer par la suite avec une méthodologie renforcée par ce premier exercice.

swp2_verbatims-05

Une fois les premiers exercices menés, un constat est partagé par l’ensemble des interlocuteurs. Bien que potentiellement impressionnants, les écarts anticipés en matière d’effectifs n’inquiètent pas particulièrement les DRH. L’incertitude réside en revanche beaucoup plus dans la capacité de l’entreprise à développer les compétences de ses collaborateurs sur le long terme. Mais d’ailleurs, quelles sont les compétences nécessaires à cette mobilité ? Qui croire pour les identifier : le Business ou les clients finaux ? Et comment réussir l’exercice périlleux de la cartographie de compétences pertinente sans aboutir à une usine à gaz ?

Enfin, et toute personne ayant approché de près ou de loin un exercice de SWP le sait, il ne serait rien possible de faire sans données de qualité. Ou plutôt, tout pourrait aller tellement plus vite et plus loin avec de véritables données de qualité… Là encore, cela fait longtemps que l’on ne se demande plus si notre plan comptable est complet ou s’il est pertinent de disposer d’une cartographie de clients. Alors comment se fait-il que certains groupes aient encore autant de mal à projeter des données RH ? Ne rejoindrait-on pas le manque de sponsorship du métier évoqué en premier point ?  D’autant que travailler une donnée de qualité permettra à terme à la fonction de tirer parti de l’ensemble des avancées toujours plus poussées de la Data Science. Mais attention, et nous insistons sur ce point, comme toute nouvelle tendance appliquée aux RH le Big Data doit être approché avec une véritable vision sous-jacente, sous peine de devenir un coûteux gadget…

Nous vous proposons de découvrir les réponses apportées par nos participants à toutes ces questions et espérons que vous aurez autant de plaisir à découvrir ce compte-rendu que nous en avons eu à suivre les échanges en direct. Naturellement, il est toujours possible de s’inscrire pour la prochaine table-ronde en avril 2017 ou nous faire passer tout autre demande sur le sujet via : swp@akoyaconsulting.com.


Télécharger les minutes de la rencontre du 11 octobre 2016.

WEEKLY #102

No Comment yet - 25 mars 2016 par dans Weekly
La sélection – made in AKOYA – des contenus RH qui nous font réfléchir.

Lire la suite

Regards croisés sur le Strategic Workforce Planning

No Comment yet - 23 mars 2016 par dans Capital Humain

Cela fait quelques années maintenant que nous entendons parler de Strategic Workforce Planning. Ce n’est plus un sujet nouveau. Malgré cela, l’expérience montre que les entreprises n’ont pas toutes le même niveau de maturité en la matière. Débutantes comme averties ont cependant pour point commun l’envie de progresser sur le sujet, et sont très souvent à la recherche d’éléments de comparaison.

Lire la suite

Archives